Romance

© Sophie Carles – Nas­ser Mar­tin-Gous­set et Anne Per­bal

Cho­ré­gra­phie-inter­pré­ta­tion : Anne Per­bal et Nas­ser Mar­tin-Gous­set
DJ : Mat­thieu Dele­pau
Régis­seur : Tho­mas Gau­de­vin
Pro­duc­tion : Remake
Copro­duc­tion : Com­pa­gnie Les Yeux Grands Fer­més
Sou­tiens : Ville d’Or­léans, Centre Cho­ré­gra­phique Natio­nal d’Or­léans
Durée : 30 min ver­sion courte, 45 min ver­sion longue
Dates de créa­tion : Ver­sion courte : 21 sep­tembre 2014/jardin de l’Hô­tel Groslot/ Orléans
Ver­sion longue : 14 décembre 2014/Théâtre de la Tête Noire/Saran

L’i­ro­nie de Romance n’est pas à prendre au second degré. Elle naît d’un bur­lesque omni­pré­sent et d’une cer­taine folie dans l’ap­proche de la rela­tion de couple, mais éga­le­ment de la par­ti­cu­la­ri­té des corps : élas­tiques, toniques et fluides, res­sem­blant par­fois à des insectes.
L’in­te­rac­tion des deux orga­nismes, auto­nomes mais constam­ment en rela­tion, forme une troi­sième iden­ti­té, une troi­sième image, sub­li­mi­nale. Cette image appa­raît grâce à des sys­tèmes simples et illi­mi­tés dans les pos­si­bi­li­tés qu’ils offrent à la recherche cho­ré­gra­phique : pressions/tractions, rapprochement/éloignement, oppo­si­tions…
Cette explo­ra­tion à deux, sou­vent très ludique, se fait en conser­vant les qua­li­tés et les éner­gies de cha­cun, ici une femme et un homme dans une situa­tion de proxi­mi­té. La rela­tion peut sem­bler par­fois concrète et théâ­trale, mais aus­si deve­nir pure­ment gra­phique, on peut alors par­ler d’abs­trac­tion figu­ra­tive.
Le tra­vail de recherche passe aus­si par la sen­sa­tion des dan­seurs : si, dans le tra­vail, la sen­sa­tion n’est pas juste ou ne cor­res­pond pas à un choix com­mun, l’élé­ment est, de façon orga­nique, sim­ple­ment reje­té.
Les corps lâchent prise et ne cherchent pas l’é­lé­gance à tout prix. Le consen­te­ment mutuel de leur propre exis­tence à deux sert le tra­vail, afin de trou­ver un troi­sième élé­ment qui les dépasse et qui agit de façon incons­ciente dans la recherche : l’élé­ment de créa­tion.